Festival de Cornouaille 2012: du bon dans les oreilles!

    Après le programme du Festival de Cornouaille 2012, voici une petite playlist des artistes qui y sont invités. Une playlist sur le FIL 2012 va suivre prochainement. Je mets les artistes par ordre chronologique de passage:

 

        Image de prévisualisation YouTube

    Sharon Corr, violoniste et compositrice attitrée du groupe The Corrs fondé avec son frère et ses deux soeurs, s’est lancée, comme sa cadette Andrea, dans une carrière solo. Ci-dessus, Mna Na H Eireann joué à l’Alhambra de Paris. Sharon Corr sera la première tête d’affiche à se produire à l’Espace Gradlon…

       Image de prévisualisation YouTube

    Ce sera probablement l’un des événements de ce Cornouaille 2012. Gabriel Yacoub, fondateur du mythique groupe folk-médiéval Malicorne, dissous il y a plus de 25 ans, et son ex-femme Marie Sauvet (elle aussi fondatrice du groupe) se lancent dans un spectacle commun mélangeant des incontournables de Malicorne, en particulier du célèbre album Almanach, et de nouvelles compositions. Ce spectacle est intitulé Almanach Tour. Voici l’un des nombreux tubes du groupe: Les Tristes Noces, extrait d’Almanach

        Image de prévisualisation YouTube

    Autre événement: le célèbre groupe de folk-rock britannique Jethro Tull sera présent à Quimper à l’occasion de la tournée This is a brick back Tour.

        Image de prévisualisation YouTube

    Loreena McKennitt, la célèbre harpiste et chanteuse canadienne, sera de retour au Cornouaille quatre ans après son dernier passage. Ci-dessus, le titre The Mummer’s dance en live…

        Image de prévisualisation YouTube

    Les Goristes (mot valise associant « goret » et « choriste »), le fameux groupe de chanson humoristique originaire de Brest, fête ses 20 ans d’existence et sera en concert le jeudi soir à l’Espace Evêché. Ecoutez ce titre hilarant, Le cassoulet politique, qui vous parlera forcément en cette année très… électorale. Avec les Goristes, comme le disent les musiciens eux-même, c’est 800 kg de bonne humeur!

        Image de prévisualisation YouTube

    Red Cardell, groupe de punk-rock quimpérois qui fête lui aussi ses vingt ans de scène, présentera en première mondiale sa nouvelle création Fest-rock réalisée avec le Bagad Kemper. En voici un petit aperçu…

      Image de prévisualisation YouTube

    TiTOM, un nouveau groupe de la scène bretonne, où la bombarde est reine et se marie allègrement avec différents styles musicaux.

          Image de prévisualisation YouTube

    Ce sera THE événement du Cornouaille pour moi :) :)  :) : le 28 juillet, Tri Yann en concert à l’Espace Gradlon pour une nouvelle grande célébration de « 40 ans de scène bretonne » (selon l’intitulé du spectacle) avec des invités!!!! Hâaaaaaate!!!! Ci-dessus, vidéo amateur de l’un des nombreux moments mémorables du concert de folie à Lorient en août 2011 (désormais immortalisé sur DVD): The Eyes of My Bonnie Mary avec Jimme O’Neill et le Bagad Brieg en guests spéciales! Ca déchire!!!! :) Pas vrai, Lucile??? :-)     

        Image de prévisualisation YouTube

    Ils sont programmés à l’Espace Gradlon le même soir que Tri Yann… Sonerien Du, célèbre groupe de fest-noz, va fêter lui aussi ses 40 ans de scène. Titre Marie bas de laine

        Image de prévisualisation YouTube

    C’est l’un des événements, et l’une des grosses suprises de la programmation du Cornouaille: Graeme Allwright à l’Espace Evêché. Si Hugues Aufray est le doyen du folk français, lui est l’un des doyens du folk tout court! Le chanteur néo-zélandais d’expression française, a écrit d’innombrables tubes passés dans la mémoire collective (on les connaît même si on ne s’en doute pas…). Il fait partie de ceux, avec Hugues Aufray et Bob Dylan, qui ont donné le goût de la musique à trois loustics nantais qui roulent maintenant leur bosse depuis 40 ans… Ci-dessus, la tendre ballade Petit garçon, qui m’a causé un grand choc…*

        Image de prévisualisation YouTube

    Merzhin, le groupe de rock celtique de Landerneau, se produira lui aussi à l’Evêché. Titre Ma Las Vegas Parano. Même si je ne cours pas derrière non plus, et même si je n’irais pas les voir, je reconnais que c’est drôlement pêchu, et que ça donne de « l’adrénaline » (en référence au titre de l’album d’où est extrait ce morceau…).

        Image de prévisualisation YouTube

    Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, Corfu. Ce que tout le monde ne sait pas forcément, c’est que le célèbre réalisateur serbe est aussi musicien. Sa musique me fait un peu penser à celle de Goran Bregovic. Avec son groupe The No Smoking Orchestra, il aura la lourde charge de clore le Cornouaille 2012, en assurant le dernier concert de l’Espace Gradlon.

    Bonne écoute à tous! :)

    * Petit garçon de Graeme Allwright m’a causé un grand choc. En effet, en recherchant les morceaux des artistes du Cornouaille sur YouTube pour agrémenter cet article, j’ai pris pour lui Petit garçon complètement au hasard… Et là, j’ai été ramenée 16 ans en arrière! C’est le refrain « Quand tes yeux se voilent/ Ecoute les étoiles… » qui a tout déclenché: en fait, j’ai appris cette chanson en maternelle, à l’âge de 5 ans, et dans une fulgurance je m’en suis souvenue! J’aimais beaucoup cette chanson à l’époque où je l’ai apprise, mais je pensais qu’il s’agissait d’une quelconque chanson pour enfant, d’une comptine… JAMAIS je ne me serais doutée que c’était un titre de Graeme Allwright, jamais, jamais! :) Moi qui pensais ne rien connaître du répertoire de Graeme Allwright, je découvre que je me suis trompée… Ca me donne envie de creuser un peu plus… En tout cas, en redécouvrant Petit garçon, je me suis sentie toute drôle. Etrangement émue de revenir 16 ans en arrière…



Festival de Cornouaille 2012 à Quimper du 24 au 29 juillet: demandez le programme!

Festival de Cornouaille 2012 à Quimper du 24 au 29 juillet: demandez le programme! dans Actus 53s1q2dgse  Puisque les festivals d’été se rapprochent peu à peu, il est temps de donner le détail des programmations. Commençons par le célèbre Festival de Cornouaille à Quimper, qui se déroulera du 24 au 29 juillet prochains…

    Les 3 lieux de spectacles principaux du Cornouaille sont l’Espace Gradlon pour les concerts des têtes d’affiche, l’Espace Evéché, qui verra se succéder 3 concerts par soirée, et le Théâtre de Cornouaille pour les créations et les spectacles de danses.
Mardi 24 juillet: Sharon Corr (Espace Gradlon), Gabriel et Marie de Malicorne « Almanach Tour » (Théâtre de Cornouaille), Trio EDF, Sin Antesia et Ronan Le Bars Group (Espace Evêché, à partir de 19 h 15).
Mercredi 25 juillet: Jethro Tull’s Ian Anderson (Espace Gradlon) 1ère partie Pierre Benusan, Création du Bagad Ronsed-Mor de Lokoal-Mendon « Bahoteries » (Théâtre de Cornouaille), Armel An Hejer, Guichen et Raggalendo (Espace Evêché)
Jeudi 26 juillet: Loreena McKennitt « A Midsummer Nights Tour » (Espace Gradlon), Création d’Eostiged ar Stangala « Tud Fiction » (Théâtre de Cornouaille), Les Goristes, Hamon Martin & Black Zebra et Breabach (Espace Evêché)
Vendredi 27 juillet: Création Red Cardell & Bagad Kemper « Fest-rock » (Espace Gradlon), Création Soïg Sibéril « Du côté de chez Soïg » (Théâtre de Cornouaille), Alan Kelly Gang, Sylvain Barou et Titom (Espace Evêché)
Samedi 28 juillet: 40 ans de scène bretonne Tri Yann – Sonerien Du + invités à  21 h (Espace Gradlon)   SmileSmileSmile   , Championnat de danse War’Leur Kément Tu (Théâtre de Cornouaille), à 15 h Quimper en danses (Espace Evêché), Championnat National des Bagadoù de 3ème catégorie (Esplanade François Mitterrand), défilé des cercles et bagadig de Cornouaille, à partir de 19 h 15 Graeme Allwright, Julien Jaffrès et Merzhin (Espace Evêché)
Dimanche 29 juillet: Grande journée « Kemper en fête » de 10 h jusqu’à 2 h du matin, avec de nombreuses animations dans toute la ville (Abadenn Veur, Vieux métiers, Triomphe des sonneurs, élection de la reine de Cornouaille, brocante…). A 21 h: Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra (Espace Gradlon)

    Y a du très lourd, les organisateurs n’ont pas mégoté!!!! :)



Chanson: quand l’Eurovision se parait de couleurs interceltiques…

    Hier soir, à Bakou en Azerbaïdjan, le 56ème concours Eurovision de la Chanson a été remporté par la suédoise Loreen. La France, quant à elle, s’est une nouvelle fois vautrée, en arrivant 22ème au classement sur 26. Cette année, c’était Anggun qui représentait la France, avec le titre Echo (You and I).

    L’Eurovision est, c’est un fait, un concours très kitsch, qui a mal vieilli. Mais parfois, des titres plus originaux ou audacieux sont appréciés. Tout comme le groupe de mamies en costume traditionnel originaires de l’Oural qui représentait la Russie cette année et s’est classé 2ème, la France a, une fois, misé sur une langue régionale… C’était en 1996 à Oslo: cette année-là, celui qui représentait la France à l’Eurovision n’était autre que Dan ar Braz en personne! Le guitariste quimpérois, pilier de la musique bretonne de la première heure aux côtés de Stivell, Tri Yann et Servat, était accompagné de plusieurs musiciens de son Héritage des Celtes (qui cartonnait à ce moment-là). Tout ce petit monde a interprété, devant les caméras de l’Europe entière, la chanson en breton Diwanit Bugale.

          Image de prévisualisation YouTube

    La chanson est interprétée par Elaine Morgan, Karen Matheson et Dan ar Braz au lead vocal. Ronan Le Bars les accompagne au uileann pipe. C’est un très beau titre, qui tranche radicalement avec les morceaux ordinairement présentés à l’Eurovision.

 

    BONUS: cette édition 1996 de l’Eurovision a été remportée par l’Irlande, représentée par Eimear Quinn. La jeune chanteuse irlandaise à la voix de soprano a chanté sur l’album de Carlos Nùnez Un galicien en Bretagne quelques années plus tard… La chanson The voice qui lui a permis de remporter le concours est sublime (attention, le titre The voice est à ne pas confondre avec le nouveau télé-crochet à la mode de TF1! :) )

 

       Image de prévisualisation YouTube



Saint-Yves: Fête de la Bretagne (suite)

Saint-Yves: Fête de la Bretagne (suite) dans Actus fete-de-la-bretagne-2012Je fais suite à mon précédent message « musical » sur la Saint-Yves en vous mettant les paroles de quelques-unes des « chansons symboliques », afin que vous saisissiez bien en quoi elles ont une portée symbolique.

BRO GOZH MA ZADOU

Ni breizizh a galon karomp hor gwirovro

Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-dro

Dispont’kreiz ar brezel hon tadou ken mat

A skuilhas eviti o gwad

Refrain:

O Breizh, ma bro

Me gar ma bro!

Tra ma vor mor

‘Vel mur’ n he zro

Ra vezo digabestr ma bro

Ar Vretoned zo tud kalet a kenv

N’eus pob ken kalonek a-zindan a nenv

Gwerz trist, son dudius a ziwan eno

O pegen kaer ez out ma bro

Breizh douar ar sent kozh, douar ar varzhed

N’eus bro all a garan kement ‘barzh ar bed

Pep menez, pep traonien, da’m c’halon zo kaer

Enno kousk meur a vreizhad taer

Mard eo bet trec’het Breizh er brezeliou bras

He yezh zo bepred ken bev ha biskoazh

He c’halon birvidik a lamm c’hoaz’n he c’hreiz

Dihunet out breman, ma Breizh

SI MORS A MORT (traditionnel/ Tri Yann)

Si les matins de grisaille se teintent

S’ils ont couleur en la nuit qui s’éteint

Viendront d’opales lendemain, reviendront des siècles d’or

Cent fois mille et mille aurores encore

REFRAIN

Si mors à mort, duchesse, noble dame,

S’il n’en sera plus que poudre de corps

Dorme son coeur bordé d’or, reviendront des siècles d’or,

Cent fois mille et mille aurores encore

Si moribonds sont les rois en ripaille,

Si leurs prisons sont des cages sans fond

Vienne l’heure des évasions, reviennent des siècles d’or,

Cent fois mille et mille aurores encore

Si mille soleils de métal prennent voile

Dix mille soleils de cristal font merveille,

Viennent des lueurs de vermeille, reviennent des siècles d’or

Cent fois mille et mille aurores encore

Si mille brigands à l’encan font partage

Dix mille enfants des torrents font argent,

Viennent des fleurs de safran, reviennent des siècles d’or

Cent fois mille et mille aurores encore

C’EST UN PAYS (Soldat Louis)

C’est un pays, fallait qu’j't’en parle

Car j’l'ai dans l’coeur comme tu crois pas

Quand j’suis pas d’dans c’est pas normal

A croire que l’monde n’existe pas

C’est pas fait pour les cons qui râlent

Après la pluie ou j’sais pas quoi

Moi j’l'aime mieux sous un ciel qui chiale

Balayé par un vent d’noroît

Là-bas c’est la mer qui donne

Et qui reprend quand ça lui plaît

Et ce putain d’glas qui résonne

Quand elle a r’pris tout l’monde le sait

Là-bas si c’est pas pour ta pomme

On te le f’ra savoire vite fait

Ils en ont vu passer des tonnes

De colons et voire même d’Anglais

Et puis parfois toute la violence

Qui fait lever l’poing sur la place

J’vous rappelle qu’il y a méfiance

Après la langue, on vise la race,

Qu’elle s’est pas trop gênée la France

Pour lui mettre les pieds dans la crasse

Des fois qu’l'idée d’indépendance

Ne laiss’rait pas vraiment de glace!

Car ça n’aime pas les conquérants

A la cupidité vénale

D’puis qu’une duchesse encore enfant

S’est fait mettre d’une manière royale

Sa liberté c’est l’océan

Qui la nuit va r’joindre les étoiles

Et sa terre qui a fait serment

D’être à jamais terre nationale

C’est aux cris des oiseaux de mer

Quand ils reviennent près du rivage

Que j’ai compris qu’il y a l’enfer

Mais qu’ça vaut toujours mieux qu’une cage

Et même quand chaque jour est une guerre

Qui n’se lit que sur les visages

Ici on n’parle pas d’sa misère

Et encore moins de son courage

Si j’en rajoute un peu, tant pis

Après tout j’t'ai bien dit que j’l'aime

Dans tout c’merdier c’putain d’pays

M’tient plus chaud qu’la gonzesse que j’traine

J’ai pas fini d’l'ouvrir pour lui

Pour lui j’fil’rais même des châtaignes

Au premier salaud qui l’détruit

Ou qui voudrait lui r’mettre des chaînes!

RENTRER EN BRETAGNE (Alan Stivell)

Croquer ton granit comme on croquerait du sucre, rocs de sucre

Boire des yeux grands ouverts les bleu-verts qui vibrent dans l’air

Voir du train à travers la vitre les premières cheminées mégalithes

Par la fenêtre entrouverte, rentrer en Bretagne

Inhaler aux tréfonds de moi l’odeur de l’iode, la bouse mouillée

Et sentir mes yeux se brouiller, rentrer en Bretagne

Voir passer les arbres, les villages de mon jeune âge, de mon jeune âge

Horizons aimés, souvenirs retrouvés au passage

C’est ici que j’ai poursuivi les cheveux roux et fuyants des filles

Dans mes rêves à travers la bruine, le long de la presqu’île

Et Dieu que c’est bon de revenir en ce lieu où vit ma mémoire,

Retrouver les noms du pays, rentrer en Bretagne

Nombre de contrées j’ai connues sur notre terre, sur la terre,

J’ai appris à aimer l’univers, haïr les frontières

Est-ce une raison pour avoir honte si dans mon coeur l’émotion monte

Quand mes pieds frappent le sol familier en terre d’Armorique

Quant à la fille aux yeux bleu nuit, si vous la voyez quelque part,

Allez lui dire que je suis rentré en Bretagne



Saint-Yves: Fête de la Bretagne!

    Aujourd’hui, 19 mai, c’est la Saint-Yves/ Gouel Erwan, la Fête de la Bretagne! :)

    Du 17 au 24 mai, de nombreuses manifestations sont programmées en Bretagne bien sûr, partout en France, mais aussi dans le monde entier, avec les Bretons de la diaspora présents un peu partout…

    Vidéo de l’ouverture officielle de la Sain-Yves en Loire-Atlantique en mai 2009. Parmi les intervenants (conseiller général, directeur du comité des fêtes…), une tête ne sera pas inconnue aux fidèles lecteurs de ce blog…

       Image de prévisualisation YouTube

    Quelques chansons « emblématiques » de la Bretagne ou ayant une certaine portée symbolique:

       Image de prévisualisation YouTube

     Le Bro gozh ma zadoù, bien sûr, chanté par mes amis les Tri Yann au Zénith de Paris en 2001.

       Image de prévisualisation YouTube

    La Blanche hermine de Gilles Servat. Après le Bro gozh, hymne officiel de la Bretagne, voici l’hymne officieux de la Bretagne…

       Image de prévisualisation YouTube

    De nouveau mes amis les Tri Yann, avec Si mors à mort sur la grande scène de Bercy. Cette chanson est un hommage touchant à Anne de Bretagne, dernière duchesse de Bretagne, deux fois reine de France et figure tutélaire de la région. Pour composer ce titre, le groupe s’est inspiré d’un poème anonyme de la Renaissance, qui disait globalement: « Si la mort a mordu le coeur de cette noble dame, il ne restera plus que poudre de son pauvre corps… »

       Image de prévisualisation YouTube

    C’est un pays de Soldat Louis. Cette chanson très entraînante du groupe de rock lorientais est un titre exaltant profondément l’identité bretonne.

       Image de prévisualisation YouTube

    Rentrer en Bretagne d’Alan Stivell. Comme C’est un pays, cette chanson a une portée symbolique et peut aisément parler au coeur des expatriés. La présente reprise effectuée par qui vous savez est plutôt bof, mais la chanson elle-même, ses Paroles, sont assez jolies.

       Image de prévisualisation YouTube

    Alan Stivell, Gouell Holvedell partie IV, extrait de la Symphonie Celtique. C’est la partie la plus connue de cette suite. En français, Gouel Holvedell signifie Fête universelle. Quel meilleur qualificatif pour la Saint-Yves, qui permet de célébrer la Bretagne partout dans le monde? :)

    Joyeuse Saint-Yves à tous!!! :)



Vive la Républiiiiique, vive la Liberté…

    Tout est dans le titre, pas besoin de vous faire un dessin! Voici la chanson du jour, qui se prête parfaitement aux circonstances… Vive la République, vive la Liberté!

 

       Image de prévisualisation YouTube

 

:)

PAROLES:

Il était une barque

Vionla, il était une barque

Dans Le Havre s’en va mouiller,

Vive la République,

Dans Le Havre s’en va mouiller,

Vive la Liberté

La maîtresse de la barque

Vionla, la maîtresse de la barque

Son anneau est tombé,

Vive la République,

Son anneau est tombé,

Vive la Liberté

Qu’en donneriez-vous belle?

Vionla, qu’en donneriez-vous belle?

Qu’on irait le chercher,

Vive la République,

Qu’on irait le chercher,

Vive la Liberté

Un baiser en ma bouche

Vionla, un baiser en ma bouche

Un cent si vous l’voulez,

Vive la République,

Un cent si vous l’voulez,

Vive la Liberté

Le galant s’y dépouille

Vionla, le galant s’y dépouille

A la Loire s’est jeté,

Vive la République,

A la Loire s’est jeté,

Vive la Liberté

A la troisième plonge

Vionla, à la troisième plonge

Le galant s’est noyé,

Vive la République,

Le galant s’est noyé,

Vive la Liberté

C’est au beffroi de Nantes

Vionla, c’est au beffroi de Nantes

Les carillons sonnaient,

Vive la République,

Les carillons sonnaient,

Vive la Liberté

Sa mère qui est au rivage

Vionla, sa mère qui est au rivage

Qui ne fait que pleurer,

Vive la République,

Qui ne fait que pleurer,

Vive la Liberté

Faut-il pour une bague

Vionla, faut-il pour une bague

Que mon fils soit noyé?

Vive la République,

Que mon fils soit noyé?

Vive la Liberté

Vive la République,

Vive la Liberté!

:)

    Voilà… Je la met non seulement parce que c’est une chanson magnifique dont le solo de violon me fout des frissons à chaque écoute, mais surtout parce que c’est une chanson qui colle parfaitement à l’actualité française…



Groupe Div'Har |
Gospel Motion......... |
sean't production |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vie de musique et de paroles
| ELITE 1
| sandrineramirezvoice