Télé: Une Acadienne à The Voice!

    Le 18 janvier dernier, alors que la seconde session des auditions à l’aveugle du télé-crochet de TF1 The Voice battent leur plein, une rumeur me parvient: il y aurait une Acadienne aux auditions. Tiens tiens… Dès que j’entends le mot Acadie, ma curiosité est piquée, forcément. Comme je ne regarde pas l’émission, il me suffit de quelques mots tapés dans Google pour apprendre le nom de la demoiselle et… ô surprise! C’est que je la connais, en plus, je l’ai déjà vue sur scène! En effet, la jeune Caroline Savoie a participé au FIL 2013, sous la bannière du Pavillon de l’Acadie! Voilà l’explication. Au sein de la délégation acadienne, du haut de ses 19 ans, elle effectuait sa première venue à Lorient. Au milieu d’artistes confirmés et habitués du FIL, comme Suroît, Dominique Dupuis ou La Virée, elle était encore inconnue au bataillon. Et inconnue, elle ne l’est pas restée longtemps… Elle a livré au Pavillon des prestations remarquées. En ce qui me concerne, je l’ai vue « de loin » au gré de mes déambulations, et je n’avais pas trop aimé ce qu’elle faisait, lui préférant de très loin (niveau « découvertes ») l’atypique groupe Prenez Garde. Mais incontestablement, elle a fait bonne impression au public. Et ensuite est venu The Voice… Lors des auditions, grâce à une interprétation brillante de la chanson Ain’t no sunshine de Billie Withers, la jeune fille a bluffé à l’unanimité les coachs, qui se sont tous les quatre retournés. C’est finalement l’équipe de Mika qu’elle a choisi d’intégrer.

    Je ne regarde pas The Voice (et de toute façon depuis quelques années j’ai un peu décroché de ce genre d’émissions), mais voir se qualifier dans l’émission une Acadienne vue au FIL et passée par la scène du célèbre Pavillon Acadien (l’un de mes endroits fétiches du FIL), m’a amusée et aussi agréablement surprise. Dès lors, même si je ne regarde pas l’émission, et même si je ne vote jamais pour les candidats de télé-crochet, je me suis tout de même tenue au courant de sa progression. Bah oui, vu qu’elle était au Pavillon de l’Acadie l’an dernier et que tout ceux qui transitent par le Pavillon Acadien me sont sympathiques, je la soutiens par principe ;)

    Bref, Caroline s’est ensuite illustrée sans difficulté aux « Battles », avec une interprétation jugée excellente d’un titre de London Grammar (et effectivement, elle l’était). Mika l’a donc gardée dans son équipe, pendant que son adversaire était repêchée par Garou. Et enfin, samedi dernier, opposée aux candidates Marina d’Amico et Jacynthe Véronneau (québécoise elle aussi) lors de l’Epreuve Ultime, elle a décroché son ticket pour les primes en direct (de même que Marina d’Amico), après avoir chanté Vancouver de Véronique Sanson, tandis que Jacynthe était éliminée. Le FIL a même officiellement témoigné son soutien à la jeune chanteuse sur Facebook.

    « L’Acadienne de The Voice » accède donc à la phase décisive des lives… qui pourraient, qui sait, la mener jusqu’en finale, car elle fait figure de favorite. C’est tout ce que je lui souhaite! ;) Eh bien, comme on dit chez nous autres, bonne chance Caroline! :)

   Voilà pour ce clin d’oeil acadiano-télévisuel que je me suis un peu sentie obligée d’écrire, étant donné les circonstances.

    Je vous laisse avec la vidéo de l’une de ses prestations au FIL 2013, où elle interprète Ain’t no sunshine, la chanson qui lui a permis de se qualifier aux auditions de The Voice:

        Image de prévisualisation YouTube



Laisser un commentaire

Groupe Div'Har |
Gospel Motion......... |
sean't production |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vie de musique et de paroles
| ELITE 1
| sandrineramirezvoice